Frida Kahlo : une artiste hors du commun

Posted on

De son vrai nom, Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou aussi Frida Kahlo est sans aucun doute tout ce qui définit le mot artiste. Connue pour ses œuvres révolutionnaires et teinté d’anticonformisme, cette artiste peintre d’origine mexicaine a su trouver sa voie et ses joies dans l’art, puisqu’il est clair que sa vie a été plus ou moins mouvementée voire même tragique.

Née le 6 juillet 1907, elle est morte le 13 juillet 1954 à 47 ans dans le même quartier, à savoir Coyoacán qui se situe au sud de la ville de Mexico.

Frida Kahlo : une existence tragique

Fille de Mathilde Calderón, qui est originaire d’Inde et de Wilhelm Kahlo plus connu comme étant « Don Guillermo » qui était un photographe allemand, il faut dire que Frida Kahlo a l’art qui coule dans sa veine.

Ayant déjà une santé fragile tout au long de sa vie, puisqu’elle a été atteinte de la poliomyélite à ses 6 ans, elle a également été victime d’un grave accident. Alors qu’elle rentrait de l’école, elle a été dans un bus et celui-ci était soudainement sortie de la route et percuta de plein fouet un tramway. Ce terrible drame a fait plusieurs victimes et Frida elle-même n’a pas été épargnée puisqu’elle a été sérieusement blessée principalement à la colonne vertébrale, ce qui lui a fallu de nombreuses heures d’interventions chirurgicales.

Frida Kahlo : ses débuts dans l’art

Il faut dire que cet accident de bus a été un tournant majeur dans la vie artistique de Frida puisque même si elle avait déjà quelques intérêts au sujet de l’art, ce n’est qu’après cet évènement tragique qu’elle a commencé à peindre.

En effet, à cause de ses nombreuses blessures, Frida Kahlo revenait régulièrement à l’hôpital et a même dû dans un temps porter des corsets en plâtres à cause d’une fracture au niveau de ses vertèbres lombaires.

Frida Kahlo : sa carrière artistique

Tout au long de sa vie d’artiste, il faut dire que la peintre mexicaine a pu réaliser de nombreux ouvres qui ont marqué l’histoire de l’art.

D’après ses dires « Ils pensaient que j’étais une surréaliste, mais je ne l’étais pas. Je n’ai jamais peint de rêves, j’ai peint ma réalité. » Ses peintures reflétaient souvent ce qu’elle ressentait et surtout ce qu’elle subissait, ce qui fait que la plupart de ses toiles étaient des autoportraits qui avaient pour thème sa vie considérée comme étant difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *